Horaire des conférences
Le jeudi 11 octobre

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra : 

  • décrire le rôle changeant des médecins dans l'histoire en fonction de l'évolution de la science médicale ;
  • réfléchir à une définition large de l'efficacité et de la non-efficacité des approches médicales ;
  • décrire certaines orientation médicales actuelles en fonction de leurs répercussions réelles sur la santé des patients.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra : 

  • définir la cascade diagnostique et décrire les situations susceptibles de la provoquer ;
  • résumer les conséquences individuelles et populationnelles de la cascade diagnostique ;
  • établir l'importance d'éviter la cascade diagnostique dans la prévention du surdiagnostic et du surtraitement.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • nommer les éléments essentiels menant à un dépistage efficace du cancer ;
  • juger du risque de surdiagnostic dans le dépistage du cancer dans une population sans symptômes ;
  • mieux soupeser le rapport avantages-risques du dépistage populationnel des cancers.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • appliquer les concepts clés de la médecine minimalement effractive à sa pratique clinique ;
  • individualiser les avantages prévisibles de ses évaluations et interventions en fonctions de chaque patient ;
  • utiliser certains outils d'évaluation du pronostic vital afin de guider sa prescription d'examens paracliniques.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de l'efficacité et des limites du dépistage des cancers du sein, du col de l'utérus et des ovaires, en fonction de l'âge, ainsi que des antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer à la patiente, les informations pertinentes sur le dépistage de ces cancers à la recherche d'un consensus en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de l'efficacité et des limites du dépistage des cancers du poumon, de la prostate, du colon et du rectum, en fonction de l'âge, ainsi que des antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer au patient, les informations pertinentes sur le dépistage de ces cancers à la recherche d'un consensus en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra : 

  • prescrire de façon judicieuse le dosage de la vitamine D, les marqueurs de l’ostéoporose et l’ostéodensitométrie en fonction de l’âge du patient et de ses antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer les informations pertinentes au patient concernant la prescription ou non de ces examens, à la recherche d’un consensus, en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • cibler les médicaments qui se prêtent à un retrait en fonction des risques à moyen et à long terme ;
  • discuter des effets néfastes de ces médicaments à long terme et mettre en relief les avantages potentiels d'un arrêt ;
  • repérer les patients qui pourraient bénéficier d'un retrait de ces médicaments en se basant sur des critères validés (Beers, Stop-start, FORTA, etc.) ;
  • se familiariser avec différents algorithmes décisionnels et outils disponibles (MedStopper, etc.).

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de l'efficacité et des limites du dépistage des cancers du sein, du col de l'utérus et des ovaires, en fonction de l'âge, ainsi que des antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer à la patiente, les informations pertinentes sur le dépistage de ces cancers à la recherche d'un consensus en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de l'efficacité et des limites du dépistage des cancers du poumon, de la prostate, du colon et du rectum, en fonction de l'âge, ainsi que des antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer au patient, les informations pertinentes sur le dépistage de ces cancers à la recherche d'un consensus en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra : 

  • prescrire de façon judicieuse le dosage de la vitamine D, les marqueurs de l’ostéoporose et l’ostéodensitométrie en fonction de l’âge du patient et de ses antécédents personnels et familiaux ;
  • consulter des ressources en ligne fiables et à jour, destinées aux médecins et aux patients ;
  • communiquer les informations pertinentes au patient concernant la prescription ou non de ces examens, à la recherche d’un consensus, en vue de limiter la surmédicalisation.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • cibler les médicaments qui se prêtent à un retrait en fonction des risques à moyen et à long terme ;
  • discuter des effets néfastes de ces médicaments à long terme et mettre en relief les avantages potentiels d'un arrêt ;
  • repérer les patients qui pourraient bénéficier d'un retrait de ces médicaments en se basant sur des critères validés (Beers, Stop-start, FORTA, etc.) ;
  • se familiariser avec différents algorithmes décisionnels et outils disponibles (MedStopper, etc.).

Le vendredi 12 octobre

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • évaluer les conséquences médicales et financières associées à l'utilisation excessive des tests de laboratoire ;
  • appliquer les critères d'utilisation pertinente des principales analyses en biochimie de la pratique médicale - Volet 1.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • appliquer les critères d'utilisation pertinente des principales analyses en biochimie de la pratique médicale - Volet 2 ;
  • revoir nos habitudes de prescription des analyses de biochimie en utilisant les principes de l'utilisation pertinente.

 

 

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra : 

  • juger de la pertinence de prescrire un examen d'imagerie musculosquelettique ;
  • choisir l'examen le plus approprié selon les circonstances ;
  • discuter avec le patient de la corrélation clinique et radiologique des examens radiologiques de l'appareil locomoteur ;
  • interpréter les résultats en fonction de leur pertinence et décider de la conduite à tenir pour ne pas nuire au patient.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de la pertinence de prescrire un examen d'imagerie abdomino-pelvien ;
  • évaluer les données probantes liées au dépistage de l'anévrisme de l'aorte abdominale ;
  • choisir l'examen le plus approprié selon les circonstances ;
  • interpréter les résultats en fonction de leur pertinence et décider de la conduite à tenir pour ne pas nuire au patient.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • évaluer les données probantes en faveur de l'évaluation optimale en fonction des facteurs de risque ;
  • intégrer les meilleures pratiques en prévention clinique ;
  • consulter et intégrer des outils d'aide à la décision clinique et d'évaluation du risque cardiovasculaire.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • établir un diagnostic différentiel lors d'une découverte fortuite (pulmonaire, rénale, surrénalienne, vésiculaire, hépatique, pancréatique, utérine ou ovarienne) ;
  • prescrire les examens complémentaires, au besoin, en soupesant les risques et les avantages ;
  • estimer le risque de malignité ou de surdiagnostic et en discuter avec le patient pour établir un plan de suivi, le cas échéant.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra : 

  • juger de la pertinence de prescrire un examen d'imagerie musculosquelettique ;
  • choisir l'examen le plus approprié selon les circonstances ;
  • discuter avec le patient de la corrélation clinique et radiologique des examens radiologiques de l'appareil locomoteur ;
  • interpréter les résultats en fonction de leur pertinence et décider de la conduite à tenir pour ne pas nuire au patient.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • juger de la pertinence de prescrire un examen d'imagerie abdomino-pelvien ;
  • évaluer les données probantes liées au dépistage de l'anévrisme de l'aorte abdominale ;
  • choisir l'examen le plus approprié selon les circonstances ;
  • interpréter les résultats en fonction de leur pertinence et décider de la conduite à tenir pour ne pas nuire au patient.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • évaluer les données probantes en faveur de l'évaluation optimale en fonction des facteurs de risque ;
  • intégrer les meilleures pratiques en prévention clinique ;
  • consulter et intégrer des outils d'aide à la décision clinique et d'évaluation du risque cardiovasculaire.

Au terme de cette séance facultative, le participant pourra :

  • établir un diagnostic différentiel lors d'une découverte fortuite (pulmonaire, rénale, surrénalienne, vésiculaire, hépatique, pancréatique, utérine ou ovarienne) ;
  • prescrire les examens complémentaires, au besoin, en soupesant les risques et les avantages ;
  • estimer le risque de malignité ou de surdiagnostic et en discuter avec le patient pour établir un plan de suivi, le cas échéant.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra :

  • reconnaître la pertinence d'engager les patients dans les prises de décision en contexte de surévaluation et de surutilisation des soins de santé ;
  • expliquer à sa clientèle les répercussions qu'un examen ou qu'une procédure sans valeur ajoutée peut avoir en s'appuyant sur des outils d'aide à la décision ;
  • repérer les barrières potentielles à une communication efficace du risque de la surévaluation et de surdiagnostic et des solutions possibles.

Au terme de cette séance plénière, le participant pourra : 

  • consolider sa compréhension du surdiagnostic à l'aide de plusieurs exemples tirés de la littérature de la dernière année ;
  • analyser les défis de reconnaître la surmédicalisation sur une base individuelle ;
  • discuter de l'importance de la recherche dans la reconnaissance du surdiagnostic en médecine.

Des situations hors de notre contrôle peuvent parfois nous obliger à modifier l’horaire sans préavis.

SERONT PRÉSENTS AVEC UN KIOSQUE

CNESST   |   Conseil et Investissement Fonds FMOQ inc.   |   Dufort et Lavigne
Medfar Solutions Cliniques   |   Omnimed   |   Somabec   |   Logiciels INFO-DATA inc.